Charlottises

Brico déco DIY

I love les encombrants

J-3 avant le déménagement, je termine les derniers cartons. Je ne vous ai pas encore parlé des fameux encombrants versaillais !

 

Il faut dire que c’était devenu mon petit rituel. Je ne vous ai pas raconté mais j’y ai trouvé des choses hallucinantes : des cartons remplis de vêtements neufs ou sentant encore la lessive (souvent des marques, Esprit, Kookai, Comptoir des Cotonniers, Ralph Lauren, Kaporal 5…), des meubles, des DVD (certains encore emballés), de l’électroménager (notamment un batteur électrique, un cuiseur-vapeur en parfait état et un micro-ondes grill tout neuf que j’ai donné à ma soeur), un lecteur DVD en parfait état, de la vaisselle neuve, des objets anciens, de la déco, du linge ancien…

 

Je ne peux même pas faire la liste tellement elle est longue. Je n’ai évidemment pas tout gardé car ma cave n’aurait pas suffi à tout stocker et chéri aurait fini par faire une crise cardiaque 😛

 

J’ai donc gardé une partie, donné des choses à ma soeur, à Emmaüs et revendu le reste (460€ de cagnote pour l’instant, pas mal non ? Et ce n’est pas fini, je n’ai pas encore tout vendu).

 

J’avoue que je ne connaissais pas du tout le concept des encombrants sous cet aspect là avant de venir vivre à Versailles. En Alsace, c’est une fois dans l’année et on trouve plutôt des gravats sur les trottoirs. A Versailles, les gens déposent leurs indésirables dans la rue toutes les semaines. Un jour de ramassage est prévu par quartier : pour mon quartier, c’est le dimanche mais dans d’autres quartiers de Versailles, c’est un autre jour à chaque fois. J’aurais pu faire les encombrants tous les jours si j’avais voulu ! (là, il aurait fallu un hangar lol).

 

Chaque week-end, j’étais toute contente à l’idée d’arpenter les rues de mon quartier pour dénicher de nouveaux trésors. C’est mon côté archéologue. Ca me faisait une bonne promenade d’une heure pour faire le tour du quartier, c’était mon petit bol d’air après des semaines de travail acharné. Et j’en ai trouvé des trucs cool, je vous en montrerai certains.

 

Ce qui me rend malade, par contre, c’est de savoir que tout ça part à la déchetterie si ce n’est pas ramassé par des badauds comme moi qui récupèrent ce qui peut l’être. Les Versaillais savent que beaucoup de gens vont récupérer ce qu’ils jettent donc ils ne s’embêtent pas à appeler Emmaüs ou à faire le trajet jusqu’aux bennes de dons de vêtements. Ce qui est quand même bien, c’est que certains prennent la peine de mettre en évidence ce qui est en bon état pour que les gens le récupèrent.

 

C’était notamment le cas du fameux micro-ondes grill et du lecteur DVD dont les fils électriques étaient soigneusement scotchés et télécommande posée en évidence. Il ne manquait que les modes d’emploi !

 

Je n’étais pas la seule à faire les encombrants, c’était assez marrant de recroiser les mêmes gens d’une semaine à l’autre. Je me suis même fait un ami d’encombrants, un monsieur d’une soixantaine d’années avec son chien Max. Lorsqu’on se croisait, on discutait de nos trouvailles, on rigolait et on s’offusquait de la folie de certains Versaillais sans doute trop riches qui ne se rendent même pas compte de ce qu’ils jettent. Il m’a notamment raconté une anecdote comme quoi un de ses amis a trouvé un écran LCD encore dans son carton d’emballage : il fonctionnait parfaitement, il manquait juste les piles dans la télécommande… Il faut être fou quand même…

 

Je n’ai pas trouvé d’écran plat mais j’ai trouvé pas mal de choses très intéressantes et qui pèsent leur petit pesant de cacahuètes pour certaines. J’ai aussi trouvé pas mal de trucs sans aucune valeur mais que j’adore car ils m’ont permis de meubler, décorer et équiper en partie mon appartement et tout ça gratuitement (ce qui fait du bien au porte-monnaie quand on sait à quel point la vie est chère à Versailles).

 

Moi qui rêvais d'avoir un mannequin de couture ancien, voilà que j'en trouve un sur le trottoir !

 

Il y a aussi un petit côté un peu mystique à tout ça : j’ai trouvé, comme ça, plusieurs objets que je désirais. J’ai, par exemple, trouvé un mannequin de couture ancien (ci-contre), des draps anciens et des bonbonnières en verre et ce, peu de temps après m’être dit « tiens, j’aimerais bien dénicher ces objets là ». J’ai un ange gardien des encombrants, ça c’est sûr 🙂 (s’il pouvait déposer un coffre rempli de Louis d’or sur ma route juste avant le déménagement, ce serait parfait :-)).

 

Après un bon nettoyage au nettoyeur-vapeur, il trouvera bientôt sa place dans mon futur nouveau séjour

 

Sinon, comme je vous le disais en début d’article, nous déménageons et allons bientôt avoir un nouvel appartement que je vais me faire un plaisir d’aménager et de décorer ! 🙂 J’ai déjà réfléchi à l’agencement des meubles et j’ai fait une liste de tous les bricolages qui m’attendent, je ne vais pas chômer. C’est impressionnant comme je me sens inspirée depuis que j’ai fini mon Master, j’ai des idées tout le temps. Le rendu du rapport et du mémoire de stage m’a littéralement libéré l’esprit ! C’est une bonne chose après avoir passé l’année à me priver de bricolage (trop de travail, soucis de santé, pas le temps, pas la place).
Je vais avoir plein de choses à vous montrer et j’attends évidemment vos commentaires 🙂 Derniers encombrants pour moi ce soir, qui sait ce que je vais trouver ?

***

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le commenter et le partager !

***

Suivez les actualités des Charlottises et retrouvez mes inspirations :

« Article précédent
Article suivant »

1 Commentaire

  1. Audrey

     /  28 octobre 2012

    je suis impatiente de voir ça 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

(ne sera pas publié)