Charlottises

Brico déco DIY

Nouvelle vie pour mes chaises

Vous deviez vous demander où j’étais passée ? Et ben moi aussi… ^^ c’est que le temps passe vite, mine de rien.
Je profite d’un petit moment de calme après une journée de stage fructueuse pour vous montrer une autre de mes réalisations. Il ne s’agit pas là d’une réalisation récente mais d’un retapage qui date de l’été dernier.

 

Avant - Après

 

Nous avions besoin de chaises et, ça tombait bien, les parents de chéri en avaient justement quatre qui dormaient fond du grenier. A en voir leur état, elles dormaient là depuis fort longtemps 🙂
Deux d’entre elles étaient vernies, les autres peintes à la peinture glycéro blanche… et avaient des assises différentes (voire même plus d’assise du tout). Le truc intéressant, c’est qu’elles étaient toutes identiques. Je crois qu’elles datent des années 30 mais sans certitude.

 

A noter : pas de gris cette fois-ci mais un joli vert d’eau 🙂 je voulais une teinte à la fois douce et colorée qui puisse s’assortir avec le reste des meubles et la couleur des nappes, tout en égayant un peu tout ca.
Les étapes du retapage des chaises :
– gros dépoussiérage (il a fallu déloger pas mal d’araignées)
– décapage avec le décapeur thermique en insistant bien sur les 3 couches de peinture glycéro (bon sang, ce que je peux détester la glycéro…)
– ponçage du bois
– découpage des nouvelles assises dans une grande plaque de bois
– fabrication de calles en bois pour renforcer la structure des chaises
– fixation des nouvelles assises (fixées par en dessous à l’aide de vis et petit coup de rabot sur les bords pour adapter la nouvelle assise à la structure de la chaise)
–  peinture (2 couches minimum)

 

l'agréable trouvaille 10 ans de poussière (et d'araignées...) la seule chaise en bon état y a du boulot... il valait mieux changer toutes les assises pour des assises plus solides une des assises sert de gabarit pour découper les nouvelles découpe à la scie sauteuse : attention à scier droit ! après vérification des dimensions, elles sont prêtes à être installées le décapage se fait au décapeur thermique (l'espèce de gros sèche-cheveux rouge) il faut gratter à la spatule en veillant à ne pas brûler le bois la peinture glycéro s'en va en copeaux nouvelle assise fixée et petit coup de pâte à bois pour les zones abîmées on observe déjà un sacré changement ! matériel : papier de verre, pâte à bois, gants, spatule, peinture acrylique, pinceaux... la peinture acrylique cache les défauts du bois et uniformise l'aspect des cales de bois (aux coins) viennent renforcer les pieds de la chaise et 15h plus tard... c'est fini ! :) autour de la table du salon agrémentées de coussins d'assise trouvés à Emmaüs budget total pour les chaises et leurs coussins : une dizaine d'euros environ !
Ce que ça m’a coûté :
– 0€ pour les chaises
– 0€ pour la planche de bois (récupérée dans la benne d’un magasin de meubles en kit)
– quelques euros pour le papier de verre et les quelques vis
– 12€ pour le pot de peinture acrylique 0,5L (dont je n’ai même pas utilisé la moitié)
Mais quand même… 15h de boulot pour les 4 chaises !
Elles ont tout naturellement trouvé leur place autour de la table.
Il y a quelques mois, je leur ai même déniché des coussins d’assise (1€ pièce à Emmaüs). Un p’tit coup en machine avec ma lessive faite maison et les voilà comme neufs 🙂

***

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le commenter et le partager !

***

Suivez les actualités des Charlottises et retrouvez mes inspirations :

« Article précédent

4 Commentaires

  1. Alexia

     /  23 juin 2011

    Ahah, j’ai mangé pas mal de fois sur ces petites chaises, sans connaître toute leur histoire ^^
    bon boulot shipmate 😉

    Répondre
  2. Sandrichou

     /  23 juin 2011

    voilà enfin l’histoire de tes chaises!!!! le résultat est magnifique mais on savait déjà que tu avais du talent ma chacha!! bisous bisous

    Répondre
  3. Charlotte de Charlottises

     /  23 juin 2011

    Merci les filles ! 🙂 vous aurez encore beaucoup d’occasions de vous asseoir dessus 😉 gros bisous à toutes les deux et à tout vite

    Répondre
  4. Amandine

     /  26 juin 2011

    J’adore, comme d’hab. Ingénieux, économique, intelligent, et au final super joli et très utile. BRA-VO!!! 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

(ne sera pas publié)